12 janvier 2016

PSP : Street Fighter Alpha 3

Les joueurs ont tous ceci en commun qu’à un moment ou à un autre ils sont fatigués ou en ont un peu marre. Cela peut être à cause de jeux répétitifs ou peu intéressant ou n’importe quoi d’autre. Mais à ce moment, le joueur veut retrouver un jeu qui lui fera plaisir à coup sûr, qui lui redonnera le sourire. Et Street Fighter Alpha 3 Max est pour moi un de ces jeux que je relance de temps en temps pour me remonter le moral.



La jeunesse de nos combattants favoris.

Il et déjà loin, ce temps béni où Street Fighter 2 était apparu dans les salles d’arcade. Depuis, des suites dans tous les sens ont vu le jour avec plus ou moins de bonheur et de qualité de jeu. C’est là qu’à un moment, l’idée de partir en arrière et de proposer des prequels de Street Fighter 2 car on avait relativement fait le tour, déjà, de Street Figher 2. Voilà d’où vient ce besoin de trouver une nouvelle histoire plutôt cohérente (quoique) mais surtout d’autres personnage et environnements de jeu. La franchise Street Fighter Alpha était ainsi née et a eu quelques épisodes donc ce troisième épisode qui nous revient en version MAX sur PSP.  Et cette série, qui a eu son petit succès, a surtout permis de créer quelques mécanismes qui seront récupéré par les suites de la série Street Fighter classique. Mais assez de palabre et d’historiques, voyons tout ce que Street Fighter Alpha 3 Max nous propose dans cette version PSP.


Une avalanche de contenu.

Premier constat, Street Fighter Alpha 3 Max propose énormément de mode de jeu. Il y a tellement de boutons dans l’écran d’accueil que l’on peut rapidement se sentir perdu. Entre le mode arcade, les modes à 2 contre un ou à un contre 2, le combat contre 100 combattants et bien d’autres, il y a du choix. En plus, il y a même un mode autour du monde où vous créez votre combattant et le faites évoluer. Jusque-là, c’est du pur bonheur. Mais ça, ce n’est que le haut de l’iceberg car ce ne sont que des modes de jeu offrant différents plaisirs de jeu suivant si vous aimez la difficulté (1 contre 2) ou pas (2 contre A),  l’exploration ou le classique mode histoire … Mais on a pas encore attaqué le jeu en soi avec tout ce que ça implique. Ce jeu est un jeu de combat en 2D qui propose beaucoup de combattants, des graphismes somptueux eeeeeeettt … une maniabilité presque correcte. Oui, je l’ai dit, la maniabilité n’est pas top mais j’y reviendrais plus tard. D’abord je veux vraiment insister sur le fait que l’aspect technique, c'est-à-dire les graphismes et tout l’aspect sonore, est vraiment excellent. C’est un des plus beaux jeux de combat sur la PSP qui n’a peut-être que Guilty Gear Judgement comme véritable concurrent dans le style combat 2D.


Une armée de combattants.

C’est le cas de le dire, le nombre de combattant est juste hallucinant. 37 personnages sont présents dans cette version PSP. Et là, ce ne sont que les combattants de base mais vous pouvez en rajouter quelques-uns que vous créerez de toutes pièces. Reste que 37, c’est plus que correct quand même surtout que vous aurez à votre disposition énormément de styles de combats et donc de façons de jouer. On retrouve bien sûr les classiques Ryu, Ken, Chun-Li, Bison, … mais également beaucoup d’autres dont certains exclusifs à cette version PSP. Mais le nombre de combattants ne fait pas tout, le gameplay est et sera toujours l’élément primordial dans un jeu de combat. Celui-ci se base d’abord sur 3 modes de fonctionnement en combat, modes à choisir avec son combattant. Ces modes changent la façon de charger la barre de puissance et surtout la façon de l’utiliser pour effectuer des mouvements spéciaux, les super attaques. Il y a aussi de petites choses qui peuvent paraître anodines mais sont pourtant super intéressantes comme la faculté de bloquer dans les airs, de gérer la puissance de votre super attaque ou encore la jauge de garde. Désormais, il n’est plus question de pouvoir bloquer constamment les attaques adverses car une barre va se vider à chaque coup bloqué, vous rendant ensuite vulnérable à toute attaques si cette barre vient à se vider. Ceci sert à forcer le joueur à passer à l’attaque plutôt que de se la jouer constamment défensive. C’est surtout en mode versus contre un autre joueur que cette fonctionnalité est primordiale, permettant de faire des combats plus intenses.


Décidément, la croix de la PSP …

Mais, tout n’est pas rose malheureusement aux pays de ce Street Fighter Alpha 3 Max. Il a tout pour plaire entre ses graphismes, ses décors, son gameplay, ses musiques, ses voix digitalisées …  Tout, sauf une petite chose : les contrôles. Mais là, entendons-nous bien : les contrôles du jeu son excellent et répondent très bien, aucun soucis à ce niveau. Mais de quoi te plains-tu alors me demanderez-vous ? Je me plains de cette saleté de croix de direction de la PSP qui ne permet clairement pas d’exploiter ce jeu à son maximum. Les quarts de cercle ou les demi-cercles sont souvent une plaie à utiliser et j’ai également tenté d’utiliser le stick … disons qu’il y a un léger mieux mais à peine. Le jeu reste quand même très jouable, aucun soucis  ce niveau mais sortir les coups spéciaux pourrait vous énerver au bout d’un moment. Et … c’est tout, je n’ai rien d’autre à dire comme point négatif. Ce Street Fighter Alpha 3 Max est juste un jeu excellent comme il fait plaisir à retrouver sur de temps en temps.


Aaaaahhh, je me sens mieux.

C’est toujours un réel plaisir de retrouver un tel jeu de temps à autres. Ce Street Fighter Alpha 3 Max est juste une merveille qui aurait pu être tellement plus encore si la croix de direction de la PSP avait été un peu mieux conçue. Mais ne boudons pas notre plaisir car il vaut tellement le coup que ce point … peut encore passer à la trappe.


Appréciation globale
8/10